LJ-ISO-WHITE%25402x_edited_edited.png
  • Le Joueur

David

Mis à jour : avr. 26


« Bien aimé » est la signification hébraïque du prénom David.

On dit des David qu'ils sont fidèles, intelligents, d'excellents amis et qu'ils ont le sens des responsabilités. Des qualités que l'on retrouve chez un David célèbre en France et dans le monde du football, un certain David Trezeguet. Que ce soit en club ou en équipe de France, David a toujours montré ces aspects de sa personnalité.

Fidèle, il l'a montré, notamment à la Juventus de Turin en y effectuant dix saisons et surtout en restant au club lors de sa relégation en série B pour la saison 2006-2007 alors que d'autres stars de l'effectif choisirent de partir. Cela solidifia si c’était encore nécessaire, sa relation avec les supporters. N’oublions pas bien évidemment les 171 buts qui lui permirent d'honorer pleinement sa fonction d'avant centre au sein des Bianconeri.

Les responsabilités, le jeune David les a très vite prises dans sa carrière. Avec l'équipe de France contre l'Italie, pour une place en demi-finale de la coupe de monde 98, au moment de désigner les tireurs pour la séance des tirs au but. Certains joueurs hésitent à y aller, lui à vingt ans n'a pas hésité à se prêter à l'exercice et ceci avec succès. Il trompa Gianluca Pagliuca grâce à une belle frappe croisée.

L'intelligence, ses nombreux buts en attestent. Se défaire des marquages, faire le bon appel, ajuster sa course, trouver le bon placement, tout un registre que maîtrisait sur le bout des doigts David. Plus fort que son intelligence, c'est son instinct qui impressionnait, l'instinct du renard des surfaces qui lui permettait de savoir avant tous les autres où le ballon allait atterrir et de terminer l'action avec une précision chirurgicale.

Un excellent ami oui , et il a construit de belles amitiés grâce à sa carrière de footballeur. Il nous vient immédiatement à l'esprit sa relation avec un autre grand attaquant français, Thierry Henry. Lorsqu'il arriva à Monaco, David ne parlait pas français et c'est Henry qui l'aida au quotidien lui permettant d'évoluer socialement et culturellement. Nous pensons également au binôme exceptionnel qu'il formait à la Juventus avec Alessandro Del Piero. Leur amitié s'est construite sous nos yeux au fil des saisons et des buts qu'ils ont marqués jusqu'à devenir le duo d'attaque le plus prolifique en terme de buts du club italien. L'émouvante lettre écrite par l'ancien numéro dix turinois au moment du départ de David pour Alicante témoigne de toute l'admiration qu'il a pour le français.

Toutes ces qualités ont permis à David Trezeguet de réaliser ce pour quoi il jouait au foot : le but. L’obsession de l’attaquant, qui le rend par moment égoïste mais lui fait également accomplir des exploits. David a tellement marqué mais si nous ne devions retenir qu'une action, qu'un but, ce serait certainement celui que nous avons tous vu encore et encore, cette demi-volée victorieuse contre l'Italie en finale de l'euro 2000 qui résume le talent de Trezegol. Il se défait du marquage adverse, un petit pas d'ajustement pour reprendre le centre, équilibre parfait au moment de la reprise qui va se loger de façon limpide sous la barre transversale. De la classe pure pour celui qui a montré en une action qu'il était un buteur rare, un buteur hors norme, un buteur en or.


Trezegol :


26 vues0 commentaire